31 mai 2014

L'existence de Dieu est une simple statistique

L'existence de Dieu est une simple statistique, elle n'est en rien un
problème ou une question d'une quelconque pertinence.

Les attributs divins tels que puissance créatrice, bonté, justice, etc.
se trouvent partiellement dans le monde. C'est en ce sens que les athées
récusent l'existence de Dieu comme projection de ces vertus imparfaites
sur un personnage imaginaire.
Mais la sainteté n'existe nulle part dans le monde, ni dans l'âme par sa
seule nature. Dieu seul est saint, et la sainteté étant exclusivement
divine, elle ne peut être que parfaite ou ne pas exister du tout.

Ainsi si Dieu existe, et comme le monde et l'âme existent également,
alors l'existence peut être aimée en tant qu'elle est toujours et
partout une simple atténuation ou imperfection de l'existence qui n'est
parfaite et sainte qu'en Dieu. Si Dieu existe, tout ce qui existe est
digne de compassion et d'amour sans vénération.

Si Dieu n'existe pas, alors l'existence est marquée au sceau de
l'ignominie, elle est absolument détestable et maudite parce qu'elle est
d'une nature contraire à Dieu et à sa sainteté.
Dieu en sa sainteté est alors tout autre qu'un existant et que
l'existence elle-même, et rien de ce qui existe n'est digne de la
moindre considération.

La question: « Est-ce que je crois en Dieu ?» n'appelle qu'une opinion
pour un sondage ou une quelconque singerie journalistique sans intérêt.
La question: « A la fin de ma vie ou après ma mort, dois-je m'attendre à
être jugé à l'aune de la sainteté ?» est, elle, un vrai problème éthique
et philosophique.

Aucun commentaire: