20 juin 2014

Passio

Je suis dit Jésus l'homme de haute qualité
toute ma fraise frise en frissons froids
mortifères frères ils se rient roides et mauves
mes plaies poissent purulentes et lentes montent
les soucis de ceux qui sans moi sentent l'arôme
de la Rome attique la Rome à trique me matraque
bout de bois coups bas coups de pans de bois coupants
cloue-moi Romain porte ton coup et ris
l'Illyrie roide aux rapaces rares passe
sous mes yeux soumet Dieu semé d'yeux arborés
arborescences essences d'arbres d'Abraham
soumis à Dieu sous ma chemise le sang rit
claquent éclatent écarlates veines voici je ris je suis
des polypes à peau lisse éclatent en purulences moites
épars le sang sur les poteaux le sel scie mes ssssssss
de mon sang se parent les soldats s'emparent aux dés
au dépourvu se parent de ma chemise moite de sang
fait signe à tes soldats puissants que mon sang sèche
que mon sang sue à mon front taches de sangsues
les doigts du soldat qui doit du soldat qui de ses doigts
scie ma carcasse fait ses délices de l'arbre où je pends
voici l'os qui dépasse voir l'os pour les rapaces est un délice
fi de l'or et des délires je passe sssssssss
en frissons froids passent les purulences framboises de sang sale
poème sur sa proie sursoit sur soi sursaut
sursaut du rapace sur sa proie Rome passe 

je suis dit Jésus la proie de Rome qui passe.

Aucun commentaire: