21 janvier 2015

Ruptures

N'être jamais plus qu'un fiancé des conformismes, s'autoriser toutes les trahisons, toutes les ruptures, y compris avec le conformisme des ruptures - parfois épouser la vertu, puis divorcer quand ça se passe trop bien, quand dame vertu elle-même n'est après tout qu'une fille facile qui ne doute de rien. Puis trahir les démons, tour à tour ou tous à la fois.
N'être le contemporain de rien ni de personne, sauf des intemporels.

Aucun commentaire: