15 mai 2016

Chuchotement

peut-être presque à peine comme si au bord auprès de l'orée l'abandon à peine comme si déjà comme si presque jamais Ô combien!
comme si tu
comme si toi presque
comme si peut-être toi
près du puits sec
près de la frontière éparse
presque toi comme un bruit de pluie
presque un abandon de toi déjà
comme si toi déjà frontière de moi
toi frontière de la pluie par-dessus mon toit
toi qui presque parle qui presque dit
et que j'entends à peine
que je devine presque
dans l'abandon de tes paupières de pluie

peut-être un sourire déjà
peut-être presque un jamais
auprès de toi jusqu'au trépas

il se peut
il se peut que déjà
la pluie caracole à l'orée des grands aulnes
il se déjà presque
il se pleut des regards d'eau
profonds comme seule l'enfance
elle qui déjà elle qui jamais comme seule l'ébauche
comme abandon des bonds et des cris dans la pluie des larmes
il se crie des cicatrices qui déjà s'inaugurent en plaies
sœur de la certitude la douleur qui ne sait
la douleur qui voit et ne croit pas
près de l'orée des bois d'aulnes où coulent sûre cicatrice
les larmes d'enfants mêlées au sang
en rus qui courent à jamais parmi les herbes folles
parmi les cris des criquets parmi les herbes folles
parmi les bonds des noires araignées parmi les herbes folles

et alors peut-être presque à peine comme si au bord auprès de l'orée l'abandon à peine comme si déjà comme si presque jamais Ô combien!

Aucun commentaire: