24 mai 2018

Exil et asile

Une est la saison et une est l'année

Porte du fruit terre des morts
Poussière et sable dans les yeux des vivants
L'orgueil comme rose de sang dans les bouches d'ivoire

Une est la saison et une est l'année

Elles sont quatre les ailes du soir
Les ailes de la nuit noire dans les yeux des vivants
Elles vrombissent comme abeilles de sang dans le jasmin d'ivoire

Une est la saison et une est l'année

Porte des morts dans la nuit de lait
Poussière des morts neige des vivants
L'hiver comme caillot de sang sur la terre d'ivoire

Une est la saison et une est l'année

Elles sont quatre les portes du soir
Porte d'or et porte de sang portes des morts et des vivants
Elles claquent comme orage de sang dans les dômes d'ivoire

Une est la saison et une est l'année

Aucun commentaire: